Bienvenue sur le site du

CAAP - Lanaudière     

 

Le Centre d'Assistance et d'accompagnement aux plaintes de Lanaudière (CAAP - Lanaudière) est l'organisme mandaté par le Ministère de la Santé et des services sociaux, pour assister et accompagner les usagers insatisfaits des services offerts par un établissement du réseau de la santé et des services sociaux sur tout le territoire de Lanaudière.

En termes pratiques, si vous n'êtes pas satisfait des services que vous avez reçus ou que vous auriez dû recevoir, vous avez le droit de vous exprimer afin d'améliorer la situation.

Nous sommes présents et à votre écoute pour vous assister et vous accompagner tout au long de votre démarche.

Tous nos services sont gratuits et professionnels.

 

 Une plainte, ce n'est pas un gémissement.

C'est un cri du coeur!

 

 Nos bureaux sont ouverts

du lundi au jeudi de 8 h 00 à 12 h 00 et

                          de 12 h 30 à 16 h 30 et

          le vendredi de 8 h 00 à 12 h 00 et

                      de 12 h 30 à 14 h 30.

 

N'hésitez pas à nous contacter au

450 759.7700 ou au 1 800 882.5622

 

 

 


Historique


Le 1er octobre 1992 entrait en vigueur l'article 54 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux, qui mentionnait la création d'organismes d'assistance et d'accompagnement aux plaintes afin que toute personne ayant eu recours à des services ait le droit d'être assistée et accompagnée dans ses démarches, notamment lorsqu'il s'agit de porter plainte.

 

C'est à partir de cette volonté et sur recommandation de la régie régionale de Lanaudière, que le ministre a confié ce mandat  à C.A.A.P.S.S.S.U.L. en 1995.

 

Dans un esprit de favoriser l'accessibilité à la population, une démarche provinciale a uniformisé les noms des seize organismes de la province. Le 21 décembre 1998, C.A.A.P.S.S.S.U.L. est devenu CAAP - Lanaudière (Centre d'assistance et d'accompagnement aux plaintes).

 

D'autres modifications sont entrées en vigueur le 1er janvier 2002. Ainsi, la mention des centres d'assistance et d'accompagnement aux plaintes se retrouve désormais aux articles 76.6 et 76.7.

 

Le 1er avril 2006, l'application de la Loi 83 apportait certaines modifications dans la procédure du traitement des plaintes.  Entre autres, le rôle du protecteur des usagers a été assumé par le protecteur du citoyen. Et pour le CAAP, la principale modification a été l'officialisation de sa compétence d'accompagnement auprès du CMDP (Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens).